Archives de Catégorie: make up

Cocktail de couleurs avec la palette Sleek curaçao

Avec le retour du beau temps revient l’ envie de couleurs vives et gaies… Je décide de sortir ma palette Sleek « curaçao » que je n’ utilise que très peu; ces couleurs ultra flashy me font un peu peur au quotidient ;-)

Voici un look très simple que je vous présente en images. Pour changer, j’ai fait un montage vidéo, soyez indulgentes, je tatonne… (je vous conseille de regarder en plein écran)

Pour celles qui n’ ont pas peur de jouer la carte de la couleur à fond, voici une adaptation effet « arc-en-ciel ». Il suffit de rajouter du violet dans le coin externe en l’ estompant bien dans le rose et poser une pointe de vert qui passe du violet jusqu’au dessus du jaune.

Bon je l’ avoue, je pense que j’ aurai du mal à faire mes courses comme ça, mais je trouve que ça rend bien ;-)

Voici la palette pour celles qui ne la connaissent pas:

Vous en pensez quoi? ;-)

Publicités

Mauvaise série côté mascaras…

flop

Le mois dernier, j’ai testé le mascara « ultra tech » de KIKO et j’ ai été très deçue. Habituellement j’ adore les brosses en  picos, mais là, c’ était la cata… La brosse à deux sortes de picos, des courts qui apportent volume et épaisseur, et des longs qui peignent les cils et les allongent. A première vu, le résultat est très prometteur, sauf que pour ma part, le geste est très contraignant. J’ ai l’habitude de faire tourner la brosse sur elle même quand j’ applique mon mascara, et là, le résultat est affreux. Il faut bien utiliser les petits picots et ensuite les grands… Quand on a pas trop le temps, c’est loin d’ être pratique. Bref, je le laisse de côté pour l’instant et je verrai plus tard si je lui donne une deuxième chance.

Deuxième désillusion; le « scandal eyes » de RIMMEL. Avec Toute la pub qu’on mange en ce moment, je m’ attendais à un truc de fou!! sauf que la brosse est vraiment trop grosse, en l’ applicant je m’ en suis mis partout sur la paupière. A la deuxième tentative, et en faisant attention, la même… Le résultat au niveau des cils ne m’ a pas convaincu, je n’ ai pas remarqué plus d’ épaisseur que ça. Sans doute qu’il conviendra à certaines, mais franchement il n’ apporte pas du tout ce que je recherche dans un mascara à savoir, volume et définition.

J’ espère que le prochain sera au top ;)


Un peu de printemps sur les yeux…

Le voilà enfin, comme un souffle de renouveau, le bien nommé printemps. Les premières fleurs sont là, et illuminent par touches colorées les paysages engourdis par l’ hivers. L’ inspiration est sous mes yeux, du bleu, du jaune, du vert…

J’ ai utilisé mes palettes Sleek chéries, avec leurs fards ultra pigmentés. J’ ai fais un dégradé de bleus dans le coin externe, posé une touche de jaune vif sur la paupière mobile et une pointe de vert dans le coin interne. Pour souligner la ligne des cils, rien de tel que l’ aqua liner bleu turquoise de MUFE qui, posé sur le jaune prend des reflets verts. Pour les cils, le mascara « they’re real » de Benefit. Un peu de speed brow pour discipliner les sourcils et le tour et joué! De quoi acceuillir le printemps dans de bonnes conditions… :)


L’ âge du « no make-up » make-up …

Je pense que nous sommes toutes passées par là… vouloir grandir un peu plus vite, se maquiller un peu trop, un peu trop tôt… Le « no make-up » make-up ou le maquillage nude convient tout à fait à cet âge critique ( autrement dit l’ adolescence ) où l’ on veut se révéler, s’ affirmer alors que c’ est peut-être un peu trop tôt. C ‘est le bon compromis pour commencer à se maquiller, se mettre en valeur tout en ayant un résultat subtil et surtout pas vulgaire. Hélène, étudiante en dernière année au collège est confrontée à ce dilemme… La voici au naturel:

Le premier geste est d’ unifier très légèrement le teint, pour cela j’ ai utilisé le fond de teint healthy mix de Bourjois dans la teinte vanille que j’ ai posé au pinceau plat. Un peu de poudre transparente pour matifier le teint et une touche de blush Coralista de Benefit pour son côté frais.

Pour les yeux, avec un pinceau plat bisauté et un fard noir mat j’ ai accentué la ligne des cils. Il suffit de poser, au ras des cils, le fard par petites touches ce qui donne un effet fondu et naturel. Pour les cils, j’ ai opté pour un mascara marron, qui fait plus naturel que du noir. Pour la bouche, un peu de gloss rosé.

Voici le résultat :

Le résulat est superbe (il faut dire que le modèle y est pour beaucoup!). Sa peau est fraîche, ses jolis yeux soulignés. C’ est juste ce qu’il faut. La technique étant très simple, elle pourra le refaire toute seule, très rapidement :)


Color tattoo la suite…

Je vous en parlais ici, voici enfin ceux que je convoitais tant; le gris anthracite et le noir…

Les textures sont identiques aux précédents, crèmeuses, facile à appliquer et estomper. Le gris est très pigmenté, légèrement irisé. Le noir devient matte en séchant. J’ aime bien les associer, il se marient très bien ensemble. Je suis bien contente d’ avoir mis la main dessus, je les adore.

Et pourquoi ne pas les utiliser en eye-liner… affaire à suivre… ;)


Urban Decay : Primer Potion Sin…

La Eyeshadow Primer Potion d’ Urban Decay est la base que je préfère. Je l’ ai découverte en format pocket avec la palette NAKED, et je l’ ai dessuite adoré. Très peu de produit suffit pour faire tenir les fards à paupières toute la journée (ou toute la nuit…) et elle ne dessèche pas la peau (contrairement à certaines que j’ ai essayé… lesquelles? Chuttt je vous le dirai plus tard…). Après presque un an de bon et loyaux services, le petit tube de ma primer potion a fini par être à sec. Impossible de m’ en passer, cette base fait parti de mes indispensables ! Devant le présentoir de la marque chez Sepho, j’ ai craqué pour la teinte sin.

Le tube souple, avec son embout fin permet de bien doser le produit. Voici la quantité que j’ utilise pour les deux yeux… autant dire que le tube de 11ml va me durer un bon moment.

La couleur SIN est un rose irisé, légèrement doré. J’ adore cette couleur, qui est d’ ailleurs celle du fard du même nom dans la palette Naked. Une fois sur la paupière, l’ intensité est la même, on pourrait presque la porter toute seule! Associée à des couleurs neutres, elle ressort par transparence et sublime les maquillages. Je suis ravie de l’ avoir choisi !

La primer potion existe en 3 autres teintes:

  

Original qui est neutre, Eden qui est sablée,  et Greed qui est légèrement dorée.

Le prix ? :16 euros… pas mal non ;-)


Color tattoo 24 HR…

En grande fan de fards à paupière, je me devais de tester ces fards crèmes Gemey Maybelline « color tattoo 24Hr« . Ces joli petits pots renferment une crème légère ultra pigmentée, irisée pour la plupart des couleurs. La gamme déploie 10 couleurs intenses mais le centre commercial où je l’ ai ai acheté n’ en proposait que 5… J’ ai donc choisi  » turquoise forever », un turquoise sublime, (qui sera parfait cet été sur une peau dorée), et « eternal silver » un gris alu aux reflets déments.

A poser au doigt ou au pinceau, ces fards sont pratiques, ludiques et se marient bien entre eux. La marque assure une tenue qui dure 24 heures, qui ne file pas et résiste aux clignements… Je veux bien le croire car j’ ai eu du mal à les faire partir sur mes doigts ;) J’ espère bien trouver d’ aures teintes à associer pour vous montrer un petit look ;) Vous les trouverez à 9 euros dans les rayons beauté des grandes surfaces ou aux Gallaf’.